Afghanistan Analysts Network – English

AAN in the Media

Le seigneur de Kaboul: Candidat à la présidence, Abdul Rassul Sayyaf

< 1 min

Le Point, 3 April 2014

A long portrait of warlord and presidential candidate Sayyaf by Emmanuel Derville (through his blog; not online with Le Point). Included quotes by AAN's Thomas Ruttig:

« Sayyaf a vraiment eu peur après la chute des talibans en novembre 2001, explique l’universitaire Thomas Ruttig, qui dirige l’Afghanistan Analysts Network, un centre de recherche basé à Kaboul. La communauté internationale s’apprêtait à instaurer un régime démocratique, fondé sur le respect des droits de l’homme. Il était à deux doigts de se retrouver devant un tribunal pour crimes de guerre. » Et ses liens avec Ben Laden auraient pu l’envoyer à Guantanamo. Mais les Américains ont d’autres projets pour lui ... « La CIA a versé des millions de dollars en liquide aux chefs de guerre pour qu’ils réarment leurs miliciens et renversent les talibans », détaille Thomas Ruttig.

Also in Belgium daily La libre Belgique and Swiss daily La Tribune de Genève.

Tags:

Elections Warlords presidential candidates Sayyaf